Acte I, « Destruction de la famille »

Oncle Bob. Écoutez – j'adorerais rester. Vous croyez que je n'en ai pas envie ? Bien sûr que j'en ai envie. Quelle merveilleuse et chaleureuse maison, et cet accueil que vous m'avez tous fait, formidable. Il y a tant de raisons de rester ici – et toutes vraiment si convaincantes : l'odeur de viande grillée – le vin rouge – le crépitement du feu de bois* – ces deux adorables filles qui ont toute la vie devant elles – et même – si mon instinct est juste – et il l'est souvent – en général, il l'est toujours – même – dans le cas de la ravissante Debbie – oui regardez – la promesse – et comme ça s'accorde bien à cette période de l'année ! - la radieuse promesse d'une nouvelle vie qui s'annonce. PLUS la joie de revoir ma sœur – comment vas-tu Sandra ? N'aie pas l'air si effrayée, je vais bien – et de faire partie – grâce à son mariage avec Tom ici présent – je peux t'appeler Tom, Tommy? - ou est-ce que tu préfères Thomas ? - je ne suis pas sûr qu'il puisse m'entendre – peu importe, de faire partie grâce à ton mariage avec Thomas, Tom, qu'importe, maintenant partie de cette merveilleuse famille. Parce que je suis, oui, un membre de cette famille parmi laquelle – si ce n'est pas trop convenu de ma part – je compte cette dame Margaret – mais il me semble que vous préférez qu'on vous appelle Peg – oui : docteur Peg et Terry, ici même – Joyeux Noël, Terry – je compte ces deux êtres humains, Terry et Peg, parmi mes amis les plus chers – et je suis parfaitement sincère à ce sujet, même si je peux voir dans vos yeux – Terry – que vous ne me croyez pas nécessairement – ce qui est dommage. 

EXTRAITS

Acte II, tableau 5, « La liberté d'être bien + vivre pour toujours »

⁃  Je suis passé à autre chose. J'ai l'air bien. Je regarde dans le miroir : j'aime ce que je vois.

⁃  J'ai l'air bien. Je mange.

⁃  Je mange du chocolat. Je mange des

crèmes glacées. Je fais de l'exercice.

Je regarde dans le miroir : pas mal !

⁃  Je mange un légume. C'est un bon légume. Je mange un morceau de

viande.

⁃  Je mange de la viande. Je mange un

légume, je fais de l'exercice, je regarde dans le miroir, j'aime ce que je vois.

⁃  Je mange, je regarde, je vérifie

⁃  Je vérifie mon poids

⁃  Je vérifie mon allure

⁃  Je vérifie mon chocolat : oui le

chocolat est toujours là. 

*L'Arche est agent théâtral et éditeur du texte.

ARGUMENT

2017. Compagnie Satin Rose. Association Loi 1901. compagniesatinrose@gmail.com